Le mouvement en France

Collectif Tiny House : Bruno Thiéry explique son origine


On aurait pu commencer par vous refaire tout l’historique sur les désormais célèbres tiny houses on wheels, vous compter l’odyssée de Jay Shaffer et la montée en puissance du tiny house movement outre-atlantique.

Mais franchement, y auriez-vous appris quelque chose de plus que ce vous savez déjà ? Certainement pas, car bon nombre de web magazines, de blogs et de reportages télé récapitulent déjà fort bien cette histoire.

Alors certes, on parlera peut-être un peu de ce qui s’est fait là-bas, mais aussi et surtout de ce qui se fait ici. Le Collectif Tiny House, c’est avant tout la réunion des acteurs du mouvement made in France : porteurs de projet, auto-constructeurs et constructeurs, habitants et habitantes…

Pour expliquer son origine, il faut revenir quelques années en arrière…

Petit à petit, l’oiseau fait sa tiny.

Comment les tiny houses ont débarqué en France

Nous aussi avons notre Jay Shaffer, en quelque sorte. Il s’agit d’Yvan Saint-Jours. Ce journaliste, fondateur du magazine La Maison écologique, a importé le concept il y a quelques dix années, dans un article intitulé « Habiter petit et pas cher ». À l’époque, très peu de personnes avaient saisi l’intérêt de minimiser à ce point son habitat… Le sujet a bien failli passer à la trappe.

En 2012-2013, Yvan remet l’idée au goût du jour : il creuse du côté législatif pour s’assurer de la possibilité de fabriquer une tiny en France ─ la sienne. À ces fins, il s’entoure d’une solide équipe de copains : Régis, Bruno et Michaël, fous et professionnels (on pourrait dire profoussionnels) ─ un moyen de s’assurer de la robustesse de sa nouvelle maison malgré sa grande légèreté… Et voilà que le projet prend si bien forme qu’il charme désormais ses amis journalistes. Avec un passage dans l’émission « Terre à terre » de Ruth Stégassy sur France Culture et un article dans Le Monde, la ruche venait d’essaimer.

L’invasion suit son cours

Mais !… (Car il y a toujours un mais !)

La légende ─ ou est-ce une forme d’intuition collective ? ─ veut qu’une bonne idée surgisse en même temps à des endroits très éloignés. C’est sans doute un peu ce qui s’est passé il y a trois ans : plusieurs auto-constructeurs ne se connaissant pas du tout se sont engagés dans leur propre construction, comme Vincent, Frédéric, Lætitia, Bernard, Sophie… Certains partagent librement leur expérience d’auto-constructeur via internet, d’autres vivent heureux dans leur petit nid à l’abri des regards indiscrets, et enfin quelques-uns ont décidé d’en faire leur profession et ont désormais ouvert de petites structures de fabrication de toutes petites maisons… Toutes aux petits oignons.

« Oui, bon, et alors ? » Eh bien la suite logique à tout cela, c’est une série de reportages télévisés et radiophoniques, d’articles web sur des sites très fréquentés… Et puis des rencontres, et enfin l’émergence d’un petit groupe d’une quinzaine de passionnés, désireux de donner une autre envergure au mouvement français. Après quelques chantiers participatifs durant l’été 2016, quelques apéros, et plusieurs litres de salive, ce groupe d’amis décide de passer à l’acte. Collectif Tiny House était né ! Et ensuite ?

Bureau de campagne lors des municipales de 2014 – Crédit photo : LTH. Tous droits réservés.

Un site Internet tout beau tout neuf

Le groupe Facebook « Collectif Tiny House » a vu le jour le 16 septembre 2016. Grâce à de nombreux partages, plus de 700 personnes y ont adhéré dès la première journée… Une belle surprise et la preuve d’une réelle envie de « communautariser »!

Aujourd’hui, nous avons la joie de vous présenter le site internet du Collectif, fruit de nos envies et de nos réflexions. Il a pour vocation d’être un outil commun, mais aussi le portail de l’association du même nom, elle-même créée tout récemment. Les valeurs qui nous rassemblent seront mises en avant au fil des articles, des pages, des rubriques.

  • Minimalisme et sobriété heureuse : vous pourrez retrouver des articles et des témoignages sur cette philosophie de vie, où le respect des autres et de notre environnement commence par nos propres habitudes. De nombreux trucs et astuces pourront vous aidez à intégrer ces précieuses valeurs à votre quotidien.
  • Partage : les auto-constructeurs feront part de leur expérience ; les habitants de tiny témoigneront de leur changement de vie et de ce qui en a découlé. Joies, surprises, galères… pour voir l’aventure sous toutes ses coutures.
  • Savoir-faire : une rubrique entière est assignée à l’auto-construction en vue d’apporter du contenu technique aux plus audacieux sous la forme d’articles collectifs. Experts comme amateurs pourront participer à la rédaction pour un maximum de fiabilité et des mises à jour régulières.
  • Lien social : un vrai réseau collaboratif s’est déjà mis en place sur le groupe Facebook, favorisant les échanges de connaissances et les recherches de terrain. Vous pourrez facilement retrouver les personnes proches de vous au moyen de la carte du mouvement et provoquer de joyeuses rencontres un peu partout en France.


Collectif jusqu’au bout

Divers projets et actions sont en cours, stimulés par le groupe Facebook où nombre d’entre vous ont déjà commencé à s’investir. Mélanie nous a concocté un tableau récapitulatif des constructeurs ; Alexis a organisé un Apéro Tiny à Nantes tandis que Guillaume R. se chargeait de celui de Lyon ; Servanne a appelé à l’organisation d’un festival ; Guillaume L. a le premier proposé son terrain à l’accueil en Normandie… Il reste gros à faire, mais les idées qui fourmillent font déjà de Collectif Tiny House une communauté vivante et enthousiaste. Avouons-le, c’est quand même drôlement chouette.

Vous l’aurez compris, le site Collectif Tiny House est avant tout le vôtre, en tant que lieu d’expression et d’échange. Nous y avons tous une place, un mot à dire, quelque chose à partager. (Bien entendu dans le respect et la courtoisie !) Qu’il puisse être pour tous une pièce supplémentaire de votre maison, aussi tiny soit-elle. Ou le siège de vos rêves les plus fous si vous êtes simple visiteur.

Soyons heureux, ouverts, fiers d’être ensemble, et portons ce magnifique élan comme le signe que de nouvelles solutions existent.

Longue et belle vie au Collectif Tiny House !

Bruno T.

En savoir plus sur les projets actuels de l’association

Découvrir l’équipe du Collectif

Autoconstruction
Les outils et le bois pour construire ma tiny house
Le mouvement en France
5 manières de trouver un terrain pour sa tiny house
Le mouvement en France
Passer le code de la route en candidat libre
Aucun commentaire... Tristesse.