Autoconstruction

Remorque pour tiny house : comment bien la choisir ?


Choisir une remorque pour tiny house est loin d’être évident. Pourtant, il convient d’être vigilant sur le type de remorque employé et sur sa qualité. Car c’est toute votre construction (et donc votre futur nid !) qui repose sur cette structure. Dans cet article, je vous livre les informations à connaitre pour éviter les mauvaises surprises.  Bonus : un tableau comparatif des fabricants de remorques (dimensions, poids masse, prix…) vous attend en fin d’article.

Remorque pour tiny house
Crédit Photo : Baluchon. Tous droits réservés.

Quelle remorque choisir ?

Il existe de nombreux types de remorques et autre châssis sur le marché. Ceux-ci diffèrent à la fois par leur dénomination (remorque plateau, porte-bateau, caravane…) et par leur utilisation (transport de voitures, de bagages, etc.). Bien sûr, c’est l’utilisation de la remorque qui va déterminer sa conception. Pour vous simplifier la vie, je ne saurais que trop vous conseiller d’opter pour une remorque spécialement conçue pour tiny house. Comptez entre 5 000 et 8 000 € à cet effet.

Qualité de fabrication

Pour vérifier la qualité de fabrication de votre remorque, veillez bien à ce que les soudures soient apparentes tout autour de vos poutres, et pas sur deux faces uniquement. La section des poutres porteuses doit être d’environs 150 mm de haut par 50 mm de large et l’épaisseur de l’acier de 2 ou 3 mm. Ces paramètres comptent beaucoup dans la solidité de l’ensemble.

Carte grise et chargement

La carte grise de votre remorque spéciale tiny house doit comporter la mention J.1 « REM » (remorque) et J.3 « PLATEAU ». Afin que votre tiny house soit considérée comme un chargement, elle doit pouvoir être libérée de l’emprise de la remorque. Attention, si ce n’est pas le cas, un passage aux Mines doit être effectué pour valider la conformité des modifications apportées à la remorque.

À ce sujet, certains fabricants proposent d’ailleurs une remorque avec un cadre amovible fixé au châssis. Construite sur le cadre, votre tiny sera non seulement indépendante du châssis, comme l’exige la loi, mais aussi bien plus facile à décharger. Cette solution se révèle particulièrement  intéressante pour les personnes souhaitant in fine déposer leur mini-maison sur des plots de bétons dans leur jardin. Attention néanmoins, cette procédure nécessite une déclaration préalable de travaux en mairie.

Tiny house sur cadre amovible de La Mandrinoise
Crédit Photo : Étienne Gatouillat La Simplement. Tous droits réservés.

Et les autres types de remorque alors ?

Porte-bateaux et châssis de caravane ne sont pas adaptés aux tiny houses. Deux raisons à cela :

  • côté législation, la carte grise ne sera pas conforme à l’utilisation qui est faite de la remorque. Souvenez-vous, il vous faut une remorque plateau.
  • côté sécurité, les châssis de caravane ne sont clairement pas faits pour supporter le poids d’une tiny house…

En bref, ne prenez pas de risques inutiles pour économiser de l’argent. Vous risqueriez de fortement le regretter en cas d’accident ! Restons sages et prudents.

Caractéristiques principales

Vous trouverez ci-dessous les principales caractéristiques à prendre en compte au moment de choisir votre remorque de tiny house.

Les essieux

Suivant sa longueur, votre châssis peut comporter 2 à 3 essieux. On trouvera généralement 3 essieux au delà de 6,5 – 7 m de longueur.

L’emplacement des essieux est primordial pour garantir la stabilité de la tiny lors du transport. Il est à définir selon la façon dont le poids de votre micro-maison sera réparti sur la remorque, et notamment sur votre tête d’attelage. Surtout, veillez bien à ce que la masse sur la tête d’attelage soit comprise entre 150 et 200 kg. Dans le cas contraire, l’arrière de votre véhicule tracteur risque de se soulever lors de déplacement à pleine vitesse et avec du vent. Ce qui, de toute évidence, peut être extrêmement dangereux ! (Rendez-vous ici pour vous en rendre compte en images.)

remorque double essieux baluchon
Remorque double essieux
Crédit Photo : Baluchon. Tous droits réservés.

L’emplacement des essieux est modifiable sur certains modèles. C’est le cas notamment des remorques Mecanorem, proposées à l’achat par le constructeur « La Tiny House ». Voir le tableau comparatif ci-dessous.

En ce qui concerne le système de freinage, toutes les remorques de plus de 750 kg sont équipées d’un frein de parcage (frein à main) et d’un frein de route qui ralentit la remorque et assure l’arrêt en cas de rupture de l’attelage.

Hauteur du plateau d'une remorque pour tiny house

Hauteur du plateau d'une remorque pour tiny house
Crédit Photo : Remorque Pro. Tous droits réservés.

La hauteur

Le diamètre des roues est de 13 ou 14 pouces (roues R13 ou R14) chez la plupart des fabricants.

Vous comptez utiliser une remorque très basse et assez longue (5,5 m et plus) avec des roues en 13 pouces ? Prenez garde, il y a de grand risques qu’une fois chargé, l’arrière ou l’avant de la remorque ne parvienne pas à passer sans encombre ralentisseurs, bosses, trous et renfoncements divers rencontrés sur la route…

De manière générale, la hauteur du plateau par rapport au sol perdra entre 5 et 7 cm avec son chargement. Il est donc préférable que le plateau du châssis à vide reste au dessus de 0,5 – 0,6 m.

La masse

La masse globale (et non le poids, soyons scientifiquement corrects, que diable) va dépendre principalement de la longueur du châssis. Plus votre châssis est léger, plus la charge transportable est élevée. Un châssis de 700 kg permet ainsi d’avoir une charge de 2.8 t (0,7 + 2,8 = 3,5 t, le compte est bon).

Attention quand même, une masse plus élevée est aussi synonyme de solidité. Par conséquent, ne sacrifiez surtout pas la solidité de votre remorque, ses larges sections et ses nombreux renforts pour une dizaine de kilos… Enlevez plutôt le lavabo dans la salle de bain ! 😉

Mon conseil : Réfléchissez bien à vos besoins en terme d’agencement, d’isolation, de confort. Est-ce qu’il vous faut une mezzanine ? Une terrasse ? Une machine à laver ? Ce sont ces choix qui déterminent véritablement la masse finale de votre maison mobile, pas votre remorque pour tiny house.  Avant tout, ne privilégiez pas la longueur au détriment de la masse. Les mini-maisons de 5,5 m comme de 7 m ne doivent pas dépasser 3,5 t. Donc acheter une remorque de 7 m parce que « ça fait plus de place », ce n’est pas forcément la solution !

La flèche

La longueur de la flèche se mesure entre le bout du plateau et la tête d’attelage. Elle peut changer un peu en fonction du fabricant. Plus votre timon est court, plus le châssis braque vite, mais les marches arrières en deviennent tout aussi compliquées !

Lors de votre construction, prenez garde à ce que vous faites déborder sur votre timon (coffre, terrasse).  Cela évitera que la structure en question vienne toucher le véhicule tracteur lors des déplacements.

Flèche de remorque
Flèche de remorque
Crédit Photo : Remorque Pro. Tous droits réservés.

La roue jockey

Pour ce qui est de la roue jockey, il faut qu’elle soit renforcée afin de supporter la charge dans le temps. Pensez simplement à vous assurer que c’est bien le cas auprès du fabricant.

Chez certains fabricants, un pied agricole vient remplacer la roue jockey. Ce dernier est moins pratique pour bouger votre châssis à vide, mais se révèle plus solide sur le long terme.

Roue jockey – Crédit Photo : Baluchon.

Pied agricole et remorque La Mandrinoise – Crédit Photo : Etienne Gatouillat.

Type de fixation

  • les brides : elles sont à placer sur les montants en bois de votre plancher et les poutres principales du châssis.
  • les écrous (M12) : ils sont soudés sur le châssis ou sur un cadre métallique (voir remorque La Mandrinoise) et permettent de fixer avec des vis le montant du plancher ou du mur. Pensez à utiliser des grosses rondelles larges entre la tête de vis et le bois du montant afin que la vis ne traverse pas le bois trop facilement en cas de choc violent.

Les options

Suivant les fabricants, différentes options sont proposées. Voici les plus courantes.

La tôle de fond

C’est la tôle que vous allez mettre sous votre châssis et sur laquelle reposera l’isolant de votre sol. En acier galvanisé ou en alu (plus léger), elle peut être percée ou non, selon que l’isolant doive respirer ou pas.

Dans sa vidéo sur le plancher, Jonathan « Livingston » nous parle de la pose de cette feuille d’acier (à 5’20).

La roue de secours

Un détail auquel on ne pense pas forcément mais qui a toute son importance… Vous serez content de l’avoir en cas de problème lors de vos déplacements.

La finition

La remorque de votre tiny house peut être galvanisée ou peinte. L’acier galvanisé sera plus résistant dans le temps mais 2 à 3 % plus lourd que du métal peint. Certains fabricants proposent également de peindre l’acier galvanisé (galva option peinture dans le tableau) pour satisfaire des choix esthétiques. C’est le cas des remorques Baluchon.

finition remorque laquée peinte

Remorquée laquée en noir – Crédit Photo : Baluchon. Tous droits réservés.

La stabilisation

Il convient que votre tiny soit de niveau afin de limiter les efforts sur l’ossature à l’arrêt. N’oubliez pas : la masse totale supportée par votre système de calage est égale à celle de votre châssis plus celle de la construction et des personnes se trouvant dedans (y compris les invités éventuels !).

Il existe plusieurs façons de caler et de stabiliser votre habitation :

Béquille agricole pour remorque de tiny house

Béquille Agricole – Crédit Photo : Étienne Gatouillat

  • vérins de caravane : ils ne sont pas adaptés aux tiny houses car trop peu solides.
  • chandelles de calage : plutôt solides, il convient tout de même de les placer sur un sol dur et plat pour garantir leur efficacité.
  • béquilles agricoles (avec manivelle latérale) : elles offrent une très bonne stabilité en plus d’être faciles à régler. Leur seul défaut est leur prix… et parfois leur aspect peu esthétique.

Tableau récapitulatif des différents fabricants

Ce tableau regroupe des informations utiles sur les fabricants proposant des remorques pour tiny houses. Il sera complété au fil du temps. Le tableau comparatif des remorques pour tiny house est disponible au téléchargement.


Vous connaissez bien le sujet des remorques ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ! Les contributions les plus pertinentes permettront d’enrichir l’article.


Le mouvement en France
5 manières de trouver un terrain pour sa tiny house
Autoconstruction
Humidité et fournaise en tiny house : comment les éviter
Le mouvement en France
Collectif Tiny House : Bruno Thiéry explique son origine
  • philippe Duval

    Bonjour,

    merci pour avoir regrouper de manière synthétique et vivante toutes ces infos super sur les tiny. Partage d’expérience grâce aux pages you tube et accès aux fournisseurs, quel confort et gain de temps.
    Bravo et encore un grand merci

    philippe


    • Etienne

      Bonjour Philippe.
      Merci pour ton commentaire, ton soutien fait plaisir. D’autres informations ainsi que d’autres articles seront publiées régulièrement sur le site. A bientôt !


  • clothilde

    Bonjour Philippe, tu parles de remorque avec un cadre qui pourrait se désolidariser du châssis pour être posé sur des pieux béton…peux tu m’envoyer les noms des constructeurs qui font ces remorques? En te remerciant!